Livre d'or

Une sélection de messages, paroles, mots glanés au fil des éditions...

Du côté des enfants, des ados et des habitants

Maram, 10 ans, 8e édition(2017)

J'ai appris que quand on fait un film, il ne faut pas avoir peur ! Ça m'a donné aussi envie d'aller plus souvent au cinéma.

Tom, 10 ans, édition(2017)

C'était COOL ! J'ai appris plein de choses. Dans le film on a bien réfléchi pour écrire les textes et l'ambiance était cool.

Chahinez, 10 ans,8e édition (2017)

J'ai aimé faire mon cahier de cinéma, faire le film. J'ai appris les plans au cinéma, les story-board... J'ai tout aimé. Maintenant, j'aimerais faire d'autres films plus long, écrire des histoires, filmer, aller plus souvent au cinéma.

Dilza, 10 ans,8e édition (2017)

Ce que j'ai le plus aimé, c'est quand on fait le film parce que j'ai aimé porter le déguisement, aussi faire mon cahier de cinéma. Et puis, je trouve que c'est bien de faire des ateliers sur le cinéma, parce qu'on apprend beaucoup de choses.

Joséphine, 10 ans,8e édition (2017)

J'ai beaucoup aimé ce projet car je voudrais être réalisatrice ou scénariste plus tard et ça m'a appris beaucoup des choses sur comment faire un story-board, les différentes valeurs de cadre (gros plan, plan taille, plan d'ensemble...). Le cinéma me fascine, je vais donc essayer maintenant de créer mes propres courts-métrages. J'ai adoré ce projet.

Léna, 10 ans, 8e édition (2017)

J'ai tout aimé parce que c'était intéressant d'apprendre de nouvelles choses sur le cinéma et d'avoir fait le film.

Kader, 16 ans, 7e édition (2016)

Grâce à "Ciné-Pousse" je suis autonome (...) J'ai découvert le monde du cinéma et je sais utiliser une caméra. (...) à la fin, on a projeté les films au cinéma, c'était vraiment un atelier très chouette. Cela m'a fait découvrir beaucoup de choses. Si c'était à refaire, je le referai.

Souleymane, 15 ans, 7e édition (2016)

L'année dernière, j'ai eu la chance de participer au projet "Ciné-Pousse" dans le cadre du Parcours Individualisé. Cette expérience m'a permis de découvrir le monde du cinéma à travers la réalisation de deux films. (...) J'ai remarqué que jouer la comédie n'était pas facile parce qu'il fallait rejouer les scènes plusieurs fois et c'était difficile d'être toutjours sérieux et concentrer (...) ce projet m'a pris beaucoup de temps et il est vrai que j'ai plusieurs fois hésité à abandonner mais finalement, j'ai décidé d'aller au bout des choses. Aujourd'hui, je n'ai pas de regret et si c'était à refaire, je recommencerais.

Lylia, 14 ans, 6e édition (2016)

Cette année a été pour moi la meilleure car j'ai appris beaucoup de choses avec Claire et Katie. Gros bisous.

Rywann, 14 ans, 6e édition (2016)

J’ai appris plein de choses dans l'atelier Ciné-Pousse au Trianon, comme par exemple le travail de l’équipe technique derrière la camera, celui des scénaristes et des comiques.
Lors du tournage, nous rigolions beaucoup.
Cela restera une expérience inoubliable !

Saïda, 8 ans, 2e édition (2013)

Un grand merci à toi Claire, j'aurais bien voulu recommencer l'année prochaine.

Chaca, 8 ans, 2e édition (2013)

Merci beaucoup pour les courts-métrages fabuleux, j'aimerais bien recommencer.

Mohamed, 8 ans, 2e édition (2013)

Merci pour nous avoir aidé sur le tournage à tenir la caméra, à connaître les différents métiers du cinéma. J'aimerais que tu restes avec nous l'année prochaine.

Dora, 8 ans, 2e édition (2013)

Merci énormément de nous avoir aidé. On t'aime tous et merci mille fois ! 

Fawzy, 8 ans, 2e édition (2013)

Merci pour ce projet magnifique, je serai toujours présent pour un autre projet.

Rania, 8 ans, 2e édition (2013)

Merci (...) tu viens en classe pour nous annoncer plein de bonnes nouvelles. J'aime passer du temps avec toi.

Virginie Tiret, habitante de Romainville ayant prêté sa maison pour un tournage

Une implication très forte de votre part se ressent et la démonstration du travail auprès des enfants vaut bien un peu d'aide de la part de vos voisins dans notre monde où la compétition et le profit sont roi ! Apporter une ouverture d'esprit aux enfants et aux adultes (avec le projet de la classe CLIS en 2014) est toujours bénéfique à encourager.

Du côté des enseignants

Muriel Puig, enseignante

Enseignante spécialisée, j'au en charge une Classe d'Inclusion Scolaire (CLIS) avec pour élèves des enfants ayant des troubles du comportement. Le projet Ciné-Pousse a permis à chaque élève de renforcer son estime de soi. L'élaboration puis l'écriture du scénario, le jeu en répétition ou devant la caméra ont favorisé l'épanouissement personnel tout en maintenant la cohésion du groupe classe.

Axel Jean, conseiller pédagogique

De la conception à la réalisation, les projets des enseignants accompagnés par l'équipe de Ciné-Pousse ont permis d'aborder les compétences artistiques propres au cinéma dans d'excellentes conditions mais également de mobiliser un très grand nombre d'autres compétences notamment en français (lecture écriture) utiles aux élèves qui ont fait preuce de beaucoup de motivation et de plaisir.

Muriel Limousin, enseignante

Le projet Ciné-Pousse de faire intervenir en classe des gens de métier. Ils familiarisent les enfants à un mode de récit cinématographique et à une méthodologie de travail ainsi qu'à un type de questionnement différent de ce qu'ils apprennent à l'école. 
Ainsi, certains élèves en difficulté se sont révélés lors de ce projet. L'attente n'était pas la même que ce qui leur est demandé le temps de classe.

Sidonie Samour, enseignante

Le projet Ciné-Pousse a permis d'aborder des compétences notamment dans la maîtrise de la langue telles que la production d'écrits variés (scénario, storyboard, affiche), le travail sur les personnage et l'utilisation d'un vocabulaire spécifique à l'image. 
De cette expérience, je retiens un travail qui passionnait les enfants, beaucoup d'émotions, une joie et une fierté intenses lors de la projection.

Du côté des partenaires du projet

Annie Chaplin, fille de Charlie Chaplin

Merci pour ce projet plein de vie, de création et d'espoir ! 
All the best !

Sylvie Pomaret, fondatrice ECart Pomaret

La rencontre avec Claire Bidju Duval qui est venue présenter Cine Pousse à la fondation E.C Art Pomaret fut un moment de partage de sa passion pour l'immense créativité des enfants. La création étant , à mon sens, source d'équilibre et de vie, j'ai forcément adoré ce moment de partage avec claire qui porte son projet en ce sens même. Le choix de soutenir Cine Pousse a été unanime pour notre comité de sélection, c'était une évidence puisque nous défendons l'art pour l'humanité.

Annie Thomas, directrice du cinéma Le Trianon

Le Cinéma Le Trianon souhaite apporter son soutien moral à l'association Atelier 76 et à ses projets à venir, en témoignant du plein succès et de l'intérêt des expériences antérieures des ateliers Ciné-Pousse.
Pour les enfants de classe participantes à des dispositifs d'éducation à l'image comme le dispositif école et cinéma ou le dispositif classe image, ces ateliers de réalisation sont une énorme plus-value et d'une grande richesse.

Kate Guyovarch, directrice générale de Roy Export S.A.S

Roy Export est propriétaire des films de Charles Chaplin. 2014 sera le 100ème anniversaire de la création du personnage de Charlot (et donc du premier film de Chaplin). Pour cette raison, nous avons décidé de vous soutenir non seulement moralement mais aussi financièrement pour l'année scolaire 2013-2014.

Pascal Lovato, en charge du projet Banlieue pour la fondation BNP Paribas

Dans le cadre du Projet Banlieues de la Fondation BNP Paribas, j'ai eu la chance de découvrir Ciné-Pousse, de présenter un dossier pour un premier accompagnement de 3 années au cours desquelles j'ai mesuré l'énorme travail fait avec les jeunes des quartiers. Que ce soit dans les écoles, au sein des associations, des ateliers au cinéma Le Trianon de Romainville, les enfants y ont trouvé une plus grande estime de soi. Ciné-Pouce est un excellent terreau pour le mieux vivre ensemble.
Très joli projet méritant d'être d'avantage soutenu financièrement et encore développé.